Unia appelle les patrons à accepter la CCT

Plâtrerie-peintureLes employés auront droit à une retraite partielle dès 60 ans pour les hommes et de 59 ans pour les femmes, ainsi qu'une retraite anticipée complète dès 63 et 62 ans.

Les négociations pour arriver à une CCT dans la branche ont duré deux ans.

Les négociations pour arriver à une CCT dans la branche ont duré deux ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Unia lance un appel aux patrons pour qu'ils acceptent la nouvelle convention collective de travail (CCT) des peintres et plâtriers le 3 mai prochain. Le point essentiel est un modèle de retraite anticipée flexible dès 60 ans.

Dans le cas contraire, dès juin, la branche sera confrontée à un vide conventionnel, a indiqué Unia dans un communiqué samedi. Or la conférence professionnelle d'Unia s'inquiète de l'attitude adoptée par les patrons: mercredi dernier, l'assemblée des délégués de l«Association suisse des entrepreneurs plâtriers-peintres (ASEPP) a ajourné sa décision.

Dans une résolution, les peintres et les plâtriers lui lancent un appel. Ils rappellent qu'en Suisse alémanique, pratiquement un plâtrier-peintre sur dix est invalide, la moitié d'entre eux âgés de 55 à 65 ans.

Deux ans de négociation

En février, après plus de deux années de négociations, les délégations de l'ASEPP et des syndicats se sont mises d'accord sur une nouvelle CCT pour l'industrie de la peinture et de la plâtrerie du Jura, du Tessin et de la Suisse alémanique. Le principe est d'instaurer une retraite partielle dès 60 ans pour les hommes et de 59 ans pour les femmes, ainsi qu'une retraite anticipée complète dès 63 et 62 ans.

Jusqu«à l'âge ordinaire de la retraite, les travailleurs concernés toucheraient une retraite transitoire d'environ 70% du salaire AVS, financée par le patron et le salarié à hauteur 0,85% du salaire pour chacun. Initialement, les syndicats avaient revendiqué une retraite anticipée dès 62 ans, comme elle est déjà pratiquée par les peintres et plâtriers de Suisse romande (sauf le Jura), des deux Bâle, et les plâtriers du Tessin. Dans le secteur principal de la construction, la retraite anticipée est possible dès 60 ans. (ats/nxp)

Créé: 19.03.2016, 13h15

Articles en relation

Postes vacants: l'USS pour l'obligation d'informer

Marché du travail Selon l'économiste en chef de l'Union syndicale suisse, il faut passer par une régulation indirecte privilégiant la préférence nationale. Plus...

Ruag met fin au travail supplémentaire

Crise du franc fort Le groupe d'aéronautique et de défense en mains de la Confédération, supprime prématurément la mesure prise pour contrer la fin du taux plancher. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.