Les Unis de Lausanne et de Genève s'implantent à Sion

Hautes écolesLes Universités de Lausanne et de Genève reprennent les activités de l'institut universitaire Kurt Bösch de Sion dès le 1er janvier 2015.

L'institut universitaire Kurt Bösch à Sion s'est spécialisé dans le tourisme et les droits de l'enfant, deux domaines dans lesquels il propose des masters interdisciplinaires.

L'institut universitaire Kurt Bösch à Sion s'est spécialisé dans le tourisme et les droits de l'enfant, deux domaines dans lesquels il propose des masters interdisciplinaires. Image: comina-architecture.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux universités romandes auront ainsi deux antennes académiques propres dans le chef-lieu valaisan.

L'Université de Lausanne reprend la partie enseignement et recherche en tourisme de l'institut. L'Université de Genève s'occupera des activités académiques dans le domaine des droits de l'enfant. Les deux universités endossent la responsabilité financière de l'institut, frais de personnel et de fonctionnement compris, communique mardi 2 septembre l'Etat du Valais.

En 2013, la Confédération avait annoncé la suppression de son aide financière annuelle de 1,76 million de francs. Le canton du Valais a pu trouver une solution pour sauver cet institut fondé il y a plus de 20 ans. Les universités romandes étaient déjà partenaires à cette époque.

Tourisme et droits de l'enfant

L'institut universitaire Kurt Bosch s'est spécialisé dans le tourisme et les droits de l'enfant, deux domaines dans lesquels il propose des masters interdisciplinaires. Actuellement, plus de 150 étudiants le fréquentent dans le cadre de formations universitaires continues. Douze projets de recherche et 14 thèses de doctorat sont en cours.

L'institut rémunère l'équivalent de 34 emplois à plein temps. L'an dernier, il a fonctionné sur un budget de 5,4 millions de francs, dont 1,65 million de subventions fournies par le canton. L'accord, signé avec les universités pour une durée de huit ans, règle le financement de l'institut qui continuera à bénéficier d'une aide cantonale ainsi que communale. (ats/nxp)

Créé: 02.09.2014, 15h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...