Ils usurpent l'identité des polices cantonales

Outre-SarineDes pirates envoient à leurs victimes des courriels à l'en-tête de diverses polices cantonales afin de pénétrer dans leurs systèmes informatiques.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'objectif des pirates est d'infecter le système de leurs victimes avec un virus type cheval de Troie «Retefe» pour attaquer les comptes e-banking. Les polices cantonales de Bâle-Ville, Zurich, Argovie, Berne, ainsi que de Suisse centrale ont fait état mardi d'annonces d'individus ayant reçu de prétendus courriels de leur part.

Pas à l'origine de cette correspondance, les polices cantonales lancent un avertissement et recommandent à toute personne recevant de tels spams frauduleux, affichant «Kantonspolizei» en tant qu'expéditeur, de ne surtout pas les ouvrir. Il ne faut pas non plus les transférer. Seul comportement adéquat: les supprimer immédiatement, écrit la police bernoise dans un Tweet. (ats/nxp)

Créé: 06.03.2018, 18h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.