Passer au contenu principal

Ils usurpent l'identité des polices cantonales

Des pirates envoient à leurs victimes des courriels à l'en-tête de diverses polices cantonales afin de pénétrer dans leurs systèmes informatiques.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

L'objectif des pirates est d'infecter le système de leurs victimes avec un virus type cheval de Troie «Retefe» pour attaquer les comptes e-banking. Les polices cantonales de Bâle-Ville, Zurich, Argovie, Berne, ainsi que de Suisse centrale ont fait état mardi d'annonces d'individus ayant reçu de prétendus courriels de leur part.

Pas à l'origine de cette correspondance, les polices cantonales lancent un avertissement et recommandent à toute personne recevant de tels spams frauduleux, affichant «Kantonspolizei» en tant qu'expéditeur, de ne surtout pas les ouvrir. Il ne faut pas non plus les transférer. Seul comportement adéquat: les supprimer immédiatement, écrit la police bernoise dans un Tweet.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.