Passer au contenu principal

Les vaches perturbent nos coûteux radars militaires

Les bovins donnent des sueurs au département d’Ueli Maurer. Les nouveaux appareils les détectent comme des ennemis.

En tout, Armasuisse évalue les dépenses liées à l’installation du nouveau système à 363 millions de francs.
En tout, Armasuisse évalue les dépenses liées à l’installation du nouveau système à 363 millions de francs.
Keystone

La vache, véritable emblème national, représente un danger pour la patrie! C’est en tout cas la fine analyse rendue par le nouveau système de radars d’approche des aérodromes militaires suisses.

Selon les sources de Blick, Ueli Maurer se serait inquiété devant la Commission de la politique de sécurité du National (CPS-N) des quelques couacs rencontrés par ce dispositif, acquis pour la bagatelle de 296 millions à l’Allemagne: «Apparemment, cela fonctionne en plaine. Mais en montagne, lorsque par exemple une vache se déplace sur les versants, le radar identifie l’animal comme un objet ennemi, ce qui est ennuyeux.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.