Vaud a franchi le cap des 1000 cas positifs

CoronavirusL'augmentation du nombre de personnes infectées par le SARS-CoV-2 dans le canton de Vaud est fulgurante.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon le dernier bilan, jeudi soir à 19 heures, le canton de Vaud comptait 1001 personnes testées positives au SARS-CoV-2. Ce décompte officiel nous a été transmis par Jean-Christophe Sauterel, chef de communication de la cellule Coronavirus du canton. Ce sont 205 cas de plus que la veille. Au total, cinq personnes sont déjà décédées.

Avec un taux d'incidence de 126 cas de nouveau coronavirus détectés pour 100'000 habitants, le canton de Vaud est le plus touché après le Tessin. En nombre absolu, c'est le premier canton de Suisse à franchir le cap des 1000 cas détectés.

Cette progression exponentielle devrait se poursuivre encore pendant une semaine environ avant que l'on voie, dans les chiffres, si les mesures décidées par la Confédération et le Canton se montrent efficaces ou non. Il faut en effet compter quatre à cinq jours d'incubation minimum, puis encore deux à trois jours avant que le résultat d'un test positif ne soit communiqué.

Déjà 34 patients aux soins intensifs

Au rythme actuel, le nombre de cas détectés dans le canton devrait approcher les 4000 ou 5000 d'ici à un éventuel infléchissement de la courbe de l'épidémie. Plus de 10% des patients testés positifs nécessitent une hospitalisation.

Actuellement, selon les chiffres fournis par Jean-Christophe Sauterel, chef de communication de la cellule Coronavirus du canton de Vaud, 126 personnes sont hospitalisées, dont 34 aux soins intensifs.

Depuis le 15 mars, les tests ne sont plus effectués systématiquement chez ceux qui présentent des symptômes pouvant correspondre à la Covid-19. Seules les personnes appartenant à un groupe à risque sont en principe sont évaluées. La raison de cette politique est un manque de moyen d'analyse et une pénurie chronique de réactifs.

Mercredi soir, Pascal Strupler, le directeur de l'Office fédéral de la santé publique, annonçait en direct devant les caméras de l'émission spéciale Infrarouge sur la RTS que «plus de 40'000 tests avaient été effectués en Suisse». Faute de chiffres précis publiés par les autorités à ce sujet, il n'est pas possible de savoir si le canton de Vaud dépiste les cas suspects de façon plus ou moins systématique que les autres.

Créé: 19.03.2020, 22h40

Articles en relation

Les réserves de tests du coronavirus s’épuisent partout

Crise La pénurie guette alors que des cantons veulent accélérer la cadence des dépistages. Plus...

«Nous sommes en pénurie de tests»

Coronavirus Alors que Vaud compte 800 cas de Covid-19, l’absence de dépistage systématique inquiète. Le médecin cantonal se veut rassurant. Plus...

«Dépister tout le monde ne sert à rien»

Coronavirus Les tests sont réservés aux cas sérieux, rendant difficile la comparaison avec d’autres pays. Notre système de recensement est-il le bon? Plus...

«Nous avons baissé les bras, une grave erreur»

Coronavirus La communauté scientifique attendait les mesures annoncées vendredi depuis plusieurs jours. Les juge-t-elle suffisantes? Les réponses varient. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.