Passer au contenu principal

Vaud et Genève sont fous de rage contre la fin abrupte du moratoire des médecins

Les cantons ne pourront plus geler l’ouverture de nouveaux cabinets. Et prédisent une hausse des primes.

Adversaires déclarés du moratoire, UDC et PLR ont fait bloc, au grand dam d’Alain Berset.
Adversaires déclarés du moratoire, UDC et PLR ont fait bloc, au grand dam d’Alain Berset.
KEYSTONE

Coup de tonnerre vendredi matin au Conseil national. Sans crier gare, la Chambre du peuple a torpillé par 97 voix contre 96 et une abstention, celle d’Isabelle Moret, le projet visant à ancrer définitivement le moratoire sur les nouveaux médecins dans la loi. Dès le 1er juillet prochain, les cantons n’auront donc plus la possibilité de geler les admissions de praticiens étrangers en cas d’afflux trop important.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.