Passer au contenu principal

Les Vert'libéraux renouvellent leur direction

Les deux postes de vice-président sont à pourvoir, pour remplacer Laurent Seydoux et Roland Fischer.

Le président du PVL, Martin Bäumle, devrait être reconduit à son poste.
Le président du PVL, Martin Bäumle, devrait être reconduit à son poste.
Keystone

Réunis samedi en assemblée à Neuchâtel, les délégués des Vert'libéraux (PVL) doivent renouveler la direction de leur parti. Le comité propose de reconduire Martin Bäumle à la présidence. Isabelle Chevalley (VD), Kathrin Bertschy (BE) et Jürg Grossen (BE) ainsi que le président des Jeunes Vert'libéraux, Pascal Vuichard (GE), sont en lice pour la vice-présidence.

Jusqu'à présent, le parti comptait deux vice-présidents, un Romand et un Alémanique. Le Genevois Laurent Seydoux a annoncé début mars ne pas briguer de nouveau mandat à ce poste. L'ancien conseiller national lucernois Roland Fischer a lui aussi décidé de ne pas se représenter.

Les futurs président et vice-présidents, la présidente du groupe parlementaire, Tiana Angelina Moser, et le secrétaire général, Michael Köpfli, formeront la direction du parti en cas d'acceptation des délégués.

A l'ordre du jour figurent également les comptes 2015 et un débat sur la loi sur le renseignement (LRens). Deux objets soumis au vote le 5 juin occuperont encore les délégués: l'initiative populaire «Pour un revenu de base inconditionnel» et la réforme de la loi sur l'asile.

En février, une précédente assemblée des délégués avait rejeté l'initiative populaire «Pro Service public» et l'initiative en faveur d'un «financement équitable des transports». Ils ont en revanche soutenu la modification de la loi sur la procréation médicalement assistée.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.