Les Verts maintiennent leur initiative pour sortir du nucléaire

Stratégie énergétiqueLe bilan de la stratégie énergétique 2050 de la Suisse est plus que mitigé pour les Verts. Ceux-ci constatent que la catastrophe de Fukushima est oubliée et veulent maintenir la pression pour sortir de l'atome.

Bastien Girod et Adèle Thorens sont venus faire le point à Berne ce mardi.

Bastien Girod et Adèle Thorens sont venus faire le point à Berne ce mardi. Image: Ch.Talos

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Verts ne sont pas près de retirer leur initiative populaire «Sortir du nucléaire». Les délibérations de la commission de l'énergie du Conseil national ont convaincu le parti de tenir bon. Au fil des délibérations sur la stratégie énergétique 2050, l'abandon progressif de l'atome s'est perdu en cours de route, selon eux.

L'initiative demandant de débrancher les centrales nucléaires au bout de 45 ans au maximum est «plus indispensable que jamais», a déclaré la coprésidente des Verts Adèle Thorens mardi devant la presse. Elle est désormais le seul projet fixant un délai pour la mise hors service des réacteurs atomiques, selon la Vaudoise.

Après une année de délibérations sur la stratégie énergétique prônée par le Conseil fédéral, la commission de l'énergie a accouché d'une «réforme gentille» qui sera débattue en décembre à la Chambre du peuple, a ironisé le conseiller national Bastien Girod (Verts/ZH).

Avant la catastrophe nucléaire de Fukushima, on parlait de débrancher les centrales nucléaires après 40 ou 50 ans. Même les exploitants réclamaient de nouveaux réacteurs en raison des risques présentés par les anciens.

Votation en 2016?

Entre-temps, la majorité de la commission envisage une durée de vie de plus de 50 ans, voire même plus de 60 ans, si l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire donne son feu vert, s'est-il insurgé. Pourtant, de par le monde, les centrales sont mises hors service en moyenne après 30 ans, d'après les Verts.

Finalement, la commission a freiné les investissements en faveur des énergies renouvelables pour maintenir les anciens réacteurs, a renchéri Adèle Thorens. Pour elle, le projet pourrait s'intituler: «voici comment nous allons prolonger la durée de vie de nos vieilles centrales nucléaires». La votation sur l'initiative des Verts n'aura probablement pas lieu avant 2016. (cht/ats/nxp)

Créé: 28.10.2014, 14h54

Galerie photo

Articles en relation

Les centrales nucléaires exploitées encore 60 ans?

Suisse Les centrales de Beznau et de Mühleberg ont plus de 40 ans. La sécurité de l'exploitation à long terme a été contrôlée «en détail». Plus...

Un arrêt immédiat de Mühleberg coûterait un demi-milliard

Nucléaire Un oui à l'initiative «Mühleberg à l'arrêt» le 18 mai coûterait un demi-milliard de francs en dommages et intérêts, estime le groupe BKW/Forces motrices bernoises. Plus...

Les Verts pour un arrêt immédiat de la centrale de Beznau

Energie nucléaire Dans une action menée devant la centrale nucléaire de Beznau, à Döttingen (AG), plusieurs dirigeants des Verts suisses ont réclamé l'arrêt des deux réacteurs du site. Plus...

Mühleberg et Beznau sont trop vieilles pour être sûres

Energie nucléaire Les centrales nucléaires de Mühleberg (BE) et de Beznau (AG), les plus vieilles d'Europe, constituent un risque pour la sécurité à cause de leur véstusté, estiment Greenpeace et la Fondation suisse de l'énergie (SES). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...