Passer au contenu principal

Le Viagra féminin débarquera-t-il en Suisse?

Les Etats-Unis ont donnée leur feu vert à la commercialisation du médicament. Mais certains sexologues s'inquiètent des contrefaçons.

La flibansérine est destinée aux femmes non ménopausées qui ont perdu le désir de façon persistante.
La flibansérine est destinée aux femmes non ménopausées qui ont perdu le désir de façon persistante.
CORBIS

Désormais, les femmes en manque de libido auront, elles aussi, le droit au bonheur sexuel. L’Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration, FDA) a donné, ce mardi 18 août, son feu vert à la mise sur le marché de la flibansérine – une molécule développée par la firme Sprout Pharmaceuticals et commercialisée sous le nom d’Addyi. Le comprimé, destiné aux femmes non ménopausées souffrant d’un trouble du désir, devrait être disponible outre-Atlantique le 17 octobre prochain. Une bonne nouvelle, selon le docteur Christian Rollini, psychiatre et sexologue à Lausanne et à Nyon: «Les troubles du désir, autant chez les femmes que chez les hommes, sont l’une des principales raisons de consultations, mais aussi de séparation des couples. Environ 10% des femmes en souffrent et la tendance est à la hausse. Un véritable fléau. Alors qu’importent les polémiques, si un médicament peut aider ces personnes, cela me semble positif. En plus, cela va permettre de lever un tabou. Comme lors de la sortie du Viagra, des femmes vont se dire «Tiens, ça existe», puis venir consulter à propos d’un problème qu’elles n’osaient pas aborder jusqu’ici.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.