[Vidéo] Bertrand Piccard ému aux larmes

Solar ImpulseLe pilote vaudois n'a pas pu contenir son émotion au moment d'évoquer la réussite de son pari fou.

«Le risque d'échouer ou d'être déçu était si fort au début de l'aventure. Alors pourquoi le faire? Parce que nous sommes des pionniers», lançait le psychiatre quelques minutes après avoir atterri.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'émotion était trop forte. Au moment d'évoquer son arrivée à Abu Dhabi et la réussite effective du tour du monde de Solar Impulse, Bertrand Piccard, qui avait décollé du Caire dans la nuit de samedi à dimanche, n'a pas pu contenir son émotion. C'est avec des trémolos dans la voix et les larmes aux yeux qu'il tentait de faire part de ses sentiments à quelques minutes d'atterrir.

«Lorsque j'ai franchi la ligne qui marquait le décollage d'André Borschberg (Ndlr: en mars 2015), j'ai vécu une heure et demie en état de grâce. Je me suis alors dit que tout était possible, qu'il fallait rêver davantage et que le véritable projet Solar Impulse commençait aujourd'hui, maintenant que nous avons prouvé que l'avion était une plateforme crédible.»

Evoquant ensuite ce jour historique, qu'il craignait autant qu'il espérait, Bertrand Piccard rappelait encore que l'idée d'un tour du monde en avion solaire lui était venue il y a près de 17 ans.

Passant ensuite devant les caméras de Bloomberg TV, de CNN et de plusieurs médias asiatiques pour marteler son message en faveur des technologies propres, le pilote vaudois n'oubliait pas la presse francophone. (24 heures)

Créé: 26.07.2016, 10h01

Articles en relation

[Vidéo] Doris Leuthard sur le tarmac d'Abu Dhabi pour accueillir Solar Impulse

Interview La conseillère fédérale en charge du Département de l’environnement et des transports a assisté à l’atterrissage historique de l'avion solaire. Plus...

Solar Impulse, les moments-clés en images

Photos De 2005 à aujourd'hui, revivez les temps forts de l'aventure en quelques temps forts. Plus...

«Le tour du monde n'est qu'un début pour Solar Impulse»

Interview André Borschberg évoque la suite de l'aventure Solar Impulse. Plus...

Une carte de visite de 72 m d'envergure pour la Suisse

Rayonnement La Confédération mise sur Solar Impulse pour sortir des clichés et promouvoir une autre image. Et ça marche, surtout à l’étranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.