[Vidéo] Maltraitance des aînés, cette violence qui doit alerter

SeniorsQuelles violences les personnes âgées subissent-elles, jusqu'où peuvent-elles aller et comment réagir? Interviews de trois expertes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On estime que près de 300'000 personnes âgées sont victimes de maltraitance en Suisse. Ces violences peuvent être psychiques, financières ou physiques. Il peut également s'agir de négligence. Pour briser le tabou, trois organisations ont lancé ce mardi la première permanence nationale de conseil. Cette permanence, «Vieillesse sans violence», ouvre une ligne téléphonique (0848 00 13 13) ainsi qu'un site internet vieillessesansviolence.ch). L'occasion de se pencher sur ce phénomène avec trois expertes.

Quels sont les cas de maltraitance?

Interview de la Professeure Delphine Roulet Schwab, présidente de l'association Alter Ego

Jusqu'où peut aller la maltraitance envers les seniors?

Interview de Sophie Lattion, infirmière et présidente de l'association «Prendsaplace»

Comment réagir face à un cas de maltraitance?

Interview de Claire-Anne Kunzler, consultante senior, droits des clients et éthique clinique à l'AVASAD

Créé: 02.04.2019, 20h23

Articles en relation

Une ligne téléphonique contre la maltraitance des aînés

Soutien Les victimes, leurs proches ou les auteurs peuvent désormais adresser leurs questions à la plateforme Vieillesse sans violence, au 0848 00 13 13. Plus...

Comment éviter et identifier la maltraitance des aînés?

Soins Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. Quelques conseils pour prévenir ces situations et les gérer. Plus...

Encore trop de seniors maltraités

Les violences commises contre les personnes âgées restent très élevées, selon une association. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.