La ville de Bienne veut réduire le trafic motorisé

BerneLa ville de Bienne veut limiter le trafic des voitures pour favoriser d'autres moyens de transport.

L'un des objectifs consiste à libérer l'espace public des voitures en concentrant le stationnement dans des parkings collectifs.

L'un des objectifs consiste à libérer l'espace public des voitures en concentrant le stationnement dans des parkings collectifs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville de Bienne a présenté mardi sa stratégie globale de mobilité 2018-2040 destinée à répondre aux besoins de tous les usagers. L'une des idées est de plafonner le trafic des voitures pour réduire la pression sur l'espace public et ainsi favoriser les autres moyens de transport.

Cette stratégie ne propose aucun projet concret. Elle énumère des lignes directrices pour mieux coordonner le développement urbain et économique avec les formes de mobilité. «La mobilité de demain sera plus variée et plus complexe que celle d'aujourd'hui», a souligné le maire de Bienne Erich Fehr.

L'un des objectifs consiste à libérer l'espace public des voitures en concentrant le stationnement dans des parkings collectifs. Cette mesure permet une réappropriation du centre-ville pour d'autres usagers. Ces parkings seraient localisés à proximité des arrêts des transports publics.

Moins de places de stationnement

La stratégie de mobilité prévoit aussi de restreindre le nombre de places de stationnement sur la voie publique pour donner plus d'espace aux autres usagers. La ville pourrait réduire la durée de stationnement et renforcer les contrôles. Des places de stationnement en surface ont déjà été supprimées.

«Contourner plutôt que traverser», a expliqué le maire socialiste en évoquant le trafic motorisé individuel. La ville mise sur un système d'accessibilité par poches qui permet d'éviter que le trafic ne transite à travers les quartiers d'habitation. Il s'agit de guider l'automobiliste vers le point de destination en empruntant au maximum les principaux axes de contournement.

Le concept de mobilité doit permettre aux usagers du trafic de choisir entre plusieurs systèmes de déplacement et d'utiliser différents modes de transport pour un même trajet: vélo, bus et train par exemple. L'accent est mis sur les axes de transports publics forts et un réseau piéton et cycliste continu et sûr. (ats/nxp)

Créé: 21.05.2019, 13h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...