Viola Amherd, au centre de l'échiquier politique

Conseil fédéralCandidate à la succession de Doris Leuthard, la conseillère nationale de Brigue (VS) mise sur sa force de travail, sa connaissance des dossiers et son réseau.

Politicienne discrète, Viola Amherd préfère le travail en coulisses aux feux des projecteurs.

Politicienne discrète, Viola Amherd préfère le travail en coulisses aux feux des projecteurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Viola Amherd espère succéder à Doris Leuthard au Conseil fédéral. Pour séduire ses pairs, la conseillère nationale haut-valaisanne mise sur sa force de travail et de dialogue, sa connaissance des dossiers et son réseau.

Lorsqu'elle a entamé sa carrière politique au sein du PDC en 1992, Viola Amherd n'aurait jamais pensé être un jour candidate au Conseil fédéral. A 56 ans, célibataire et sans enfant, elle est pourtant considérée comme l'une des papables les plus sérieuses pour succéder à Doris Leuthard.

Avocate de formation, Viola Amherd a d'abord été élue à l'exécutif communal de Brigue, dont elle devient vice-présidente en 1996 et présidente de 2000 à 2012. En 1999, elle échoue à devenir la première femme conseillère d'Etat en Valais en finissant la course derrière le socialiste Thomas Burgener.

Elle entre dans la politique nationale par la petite porte en 2005: Première des viennent ensuite sur la liste PDC, elle remplace Jean-Michel Cina, élu au Conseil d'Etat valaisan.

Travail en coulisses

Politicienne discrète, Viola Amherd préfère le travail en coulisses aux feux des projecteurs. Elle apparaît toutefois en 18e place des parlementaires les plus influents, selon un classement établi en 2017 par la Sonntagszeitung.

A la chambre du peuple, où elle est vice-présidente de la fraction PDC depuis sept ans, Viola Amherd s'engage beaucoup en faveur des enfants et de la jeunesse. Elle se bat aussi pour que les régions périphériques et de montagne disposent d'un service public digne de ce nom.

Elle a convaincu le parlement d'entrer en matière sur le problème des transports de matériaux dangereux pour le col du Simplon. Elle est l'une des chevilles ouvrières de l'achèvement du tunnel de base du Lötschberg, inclus récemment par le Conseil fédéral dans les projets ferroviaires d'ici 2035.

Une «bâtisseuse de ponts»

Viola Amherd revendique sa place de «centriste» sur l'échiquier politique. Elle se définit comme «une bâtisseuse de ponts», qui affectionne les échanges, les discussions, l'écoute et la recherche de solutions «solides et durables».

Sa position lui vaut des soutiens à gauche comme à droite. Les Verts lui ont même accordé 16 voix en 2015 lors de l'élection de l'UDC Guy Parmelin. Le camp bourgeois est, lui, beaucoup moins enthousiaste; l'UDC la considère comme «une femme de gauche trop féministe». (ats/nxp)

Créé: 20.11.2018, 12h50

Articles en relation

Le PDC et le PLR envoient les femmes sur orbite

Élections au Conseil fédéral Le PDC retient Viola Amherd et Heidi Z’graggen pour l’élection du 5 décembre. Le PLR mise sur Karin Keller-Sutter et Hans Wicki. Plus...

Le PDC a choisi Viola Amherd et Heidi Z'graggen

Conseil fédéral Le groupe PDC propose Viola Amherd et Heidi Z'graggen pour succéder à Doris Leuthard au Conseil fédéral. Plus...

Viola Amherd répond à des accusations d'escroquerie

Course au Conseil fédéral La candidate à la succession de Doris Leuthard aurait voulu escroquer deux jeunes notaires valaisans il y a 5 ans. Elle dément et explique l'affaire. Plus...

Viola Amherd: une «bâtisseuse de ponts»

Suisse Candidate à la succession de Doris Leuthard, la conseillère nationale haut-valaisanne souhaite se «mettre au service» de son pays. Plus...

Les quatre candidats PDC se présentent

Succession de Leuthard Le parti de la conseillère fédérale partante a réuni ses poulains mercredi à Berne, dont la Valaisanne Viola Amherd. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...