Passer au contenu principal

La visite incognito d’un détective la prive de rente AI

Le rôle des détectives est au coeur de la votation. Une sexagénaire qui a connu une telle surveillance témoigne.

De son propre aveu, Barbara* a ressenti l’intervention d’un détective «comme une violation de ma vie privée»
De son propre aveu, Barbara* a ressenti l’intervention d’un détective «comme une violation de ma vie privée»
Patrick Martin

«Cette intervention d’un détective, je l’ai ressentie comme une violation de ma vie privée», s’exclame Barbara*. En 2009, cette femme fait une chute de 2,40 mètres et se fracture le poignet gauche. Une mauvaise fracture, suivie de sept opérations. Aujourd’hui, elle ne peut plus bouger son poignet d’avant en arrière et sa main gauche est plus petite que la droite. Suite à ce drame, cette ancienne secrétaire, qui vivait en France mais travaillait dans le canton de Vaud, a d’abord reçu des indemnités journalières, qui ont été suspendues. Elle a ensuite demandé une rente d’invalidité. C’est dans ce contexte qu’un détective est intervenu en 2014.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.