On votait aussi outre Sarine dans les cantons

Votation du 19 maiDe nombreux cantons alémaniques ont profité de cette journée pour régler des objets aussi divers que la chasse ou l'école.

De nombreux objets cantonaux ont animé la journée de votation fédérale.

De nombreux objets cantonaux ont animé la journée de votation fédérale. Image: Christian Brun/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

GR: La chasse «spéciale» est maintenue aux Grisons. Les citoyens du canton ont clairement rejeté une initiative qui voulait l'abolir. Le projet, auquel s'opposaient les autorités, a été refusé par 54,23% des votants. La participation a atteint 49,28%.

Prévue pour réguler la population de gibier, la chasse spéciale se tient fin novembre et début décembre. Elle a lieu si la chasse ordinaire, qui se déroule en septembre pendant 21 jours, n'a pas permis d'atteindre les objectifs de régulation. Pour compenser la fin de la chasse spéciale, le texte prévoyait d'étendre la durée de la chasse ordinaire à 25 jours.

BL: Les citoyens de Bâle-Campagne ont balayé deux initiatives sur la formation lancées par l'association cantonale des enseignantes et enseignants (LVB). Leur objectif était de lutter contre «l'affaiblissement de l'école».

Ces deux textes faisaient suite à la politique de rigueur appliquée ces dernières années par le gouvernement, qui a fortement impacté les écoles selon la LVB. Refusé à 72,07%, le premier texte voulait ancrer dans la loi les exigences de base en ce qui concerne l'infrastructure scolaire et encadrer davantage toutes nouvelles mesures d'économies.

Le second objet, rejeté à 69,87%, prévoyait l'introduction, au parlement cantonal, de la majorité des deux tiers pour la prise de certaines décisions comme la hausse du nombre d'élèves par classe. La participation a atteint 39,54%.

TG: La Thurgovie deviendra l'un des derniers cantons à inscrire dans sa constitution le principe de transparence dans l'administration. Ses citoyens ont très nettement approuvé dimanche une initiative populaire en ce sens.

La proposition a été acceptée par 80,31% des votants. La participation a atteint 37,1%. Réagissant aux erreurs commises par l'Etat dans l'affaire de maltraitance d'animaux à Hefenhofen (TG), le texte exige un large accès aux documents officiels.

Le parlement soutenait l'initiative, le gouvernement s'y opposait en invoquant un surplus de travail administratif. Il doit désormais présenter un projet. Depuis une vingtaine d'années, la Confédération et 21 cantons ont introduit, tour à tour, des lois soumettant l'administration à un devoir d'information aux citoyens et aux médias.

ZG: Le canton de Zoug pourra à nouveau autoriser de nouvelles délimitations de zones à bâtir. Ses citoyens ont largement validé dimanche une révision de la loi sur la construction et l'aménagement du territoire, que le canton devait modifier pour se conformer aux exigences fédérales.

Le projet a recueilli 67,15% de «oui». La participation a atteint 45,17%. La révision de la loi fédérale, adoptée par le peuple en 2013, oblige les cantons à compenser la plus-value résultant d'un classement en zone à bâtir en prélevant une taxe d'au moins 20%. Les cantons avaient jusqu'au 30 avril pour adapter leur législation. Un gel des zones à bâtir a aussi été décrété pour Genève, Lucerne, Schwyz et Zurich.

UR: Le système dit du «double Pukelsheim» sera introduit dans le canton d'Uri pour les élections au Grand Conseil. Les citoyens se sont clairement prononcés dimanche en faveur de son adoption. Le changement de loi a été accepté par 68,43% des votants. Le «double Pukelsheim», qui porte le nom du mathématicien allemand qui l'a élaborée, est une méthode biproportionnelle plus équitable pour les petits partis.

Elle prévoit que tous les sièges à pourvoir à la proportionnelle - trois quarts du Parlement uranais - soient d'abord répartis entre les partis. Ensuite seulement, les sièges obtenus sont attribués par circonscriptions. Six cantons connaissent déjà ce principe: le Valais, Zurich, Argovie, Nidwald, Schwyz et Zoug. Les Uranais avaient jusqu'aux prochaines élections cantonales en 2020 pour changer de système, suite à une décision du Tribunal fédéral (TF). En 2016, les juges de Mon Repos ont jugé l'actuel mode de scrutin contraire à la Constitution fédérale, toutes les voix n'ayant pas le même poids.

Les Uranais ont aussi dit «oui» à 57,49% à une modification de la constitution faisant passer de 12 à 15 le nombre de circonscriptions (pour autant de communes) désignant leurs députés au système majoritaire. D'après le gouvernement, il n'est pas certain que le TF accepte cette extension. La participation a atteint 36,6%.

OW: Le frein à l'endettement pourra être levé dans le canton d'Obwald pour l'exercice 2019. Les citoyens du canton ont donné dimanche leur feu vert à des mesures d'économies d'un montant de 12,7 millions de francs. La proportion de «oui» a atteint 64,19%. La participation s'est élevée à 46,57%. Ce scrutin référendaire était la conséquence du refus d'un paquet d'économies par les citoyens en septembre dernier.

BS: Le zoo de Bâle n'aura pas d'océanarium. Les citoyens de Bâle-Ville ont enterré le projet dimanche. Ils ont en revanche accepté une initiative des Jeunes socialistes demandant une hausse des impôts pour les hauts revenus.

La réalisation de l'océanarium nécessitait une adaptation du règlement sur les constructions. Elle a été rejetée par 54,56% des votants. La participation s'est élevée à 55,49%. Le zoo prévoyait la construction d'aquariums de grande taille pour y présenter des espèces animales marines vivant dans les océans et les mers. Le projet était devisé à 100 millions de francs, entièrement financés par des fonds privés. L'océanarium aurait été construit non loin du zoo, à quelques minutes à pied de la gare. (ats/nxp)

Créé: 19.05.2019, 13h51

Articles en relation

Deux gros projets de construction divisent Bâle

Suisse La cité rhénane doit trancher le 19 mai sur un océanarium pour le zoo et un nouveau bâtiment pour le Musée d'histoire naturelle. Plus...

La RFFA, expression parfaite de la sagesse suisse

L'invitée Claudine Amstein soutient le projet soumis au vote le 19 mai. Plus...

«Oui» des cantons aux armes et au projet fiscal

Suisse La Conférence des gouvernements cantonaux estime que le projet RFFA est plus équilibré que RIE III et qu'un «non» à la loi sur les armes aurait de trop lourdes conséquences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.