Passer au contenu principal

Droits populairesVote électronique: Vaud veut attendre un système plus sûr

Le Conseil d'Etat vaudois renonce pour le moment à se lancer dans des tests de vote électronique pour les Suisses de l'étranger.

Genève connaît déjà le vote par internet (photo). Le canton de Vaud veut attendre la mise en place de systèmes de deuxième génération, réputés plus sûrs pour se lancer dans des tests de vote électronique pour les Suisses de l'étranger.
Genève connaît déjà le vote par internet (photo). Le canton de Vaud veut attendre la mise en place de systèmes de deuxième génération, réputés plus sûrs pour se lancer dans des tests de vote électronique pour les Suisses de l'étranger.
ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

Le canton de Vaud veut attendre la mise en place de systèmes de deuxième génération, réputés plus sûrs avant de se lancer dans des tests de vote électronique pour les Suisses de l'étranger.

Au début de l'été 2013, une convention de hackers a démontré qu'il existait une faille dans la plateforme du système genevois de vote électronique, explique jeudi le canton. Contactées, les autorités qui pratiquent l'E-voting ont expliqué qu'elles conservaient leur confiance dans leur procédure de vote mais que leur objectif premier était une introduction rapide d'un système de deuxième génération.

Dans ces conditions, le Conseil d'Etat estime «inutile» de procéder à des tests avec un logiciel de première génération, désormais «obsolète et peu sûr», puisque les systèmes employés dans les autres cantons auront évolué le jour où Vaud introduira le vote électronique pour les Suisses de l'étranger. L'E-voting de deuxième génération permettra aux électeurs de s'assurer que leur vote est bien parvenu dans l'urne électronique sans être altéré.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.