Passer au contenu principal

Les voyages d'information de la Nagra sous enquête

La Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) se dit convaincue d'avoir agi correctement.

La Nagra est l'organisme chargé de gérer le stockage des déchets radioactifs.
La Nagra est l'organisme chargé de gérer le stockage des déchets radioactifs.
Keystone

Le Ministère public de la Confédération a ouvert une enquête préalable en lien avec les voyages d'information organisés par la Nagra. L'enquête contre inconnu a pour objet «octroi ou acceptation d'un avantage». En réaction, la Nagra a suspendu sa pratique.

La Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) se dit convaincue d'avoir agi correctement, indique-t-elle vendredi. L'enquête a été ouverte à la suite d'une plainte anonyme.

La Nagra organise à ses frais des voyages d'information vers des sites de stockage étrangers depuis les années 1980. Elle y convie des représentants de l'économie, de la politique et de l'administration, de toutes tendances politiques.

Les coûts se montent à environ 1500 francs par participant, précise la Nagra à Keystone-ATS. Deux voyages sont organisés par année et ils durent deux à trois jours. Jusqu'à présent, ils ont conduit en Allemagne, France, Suède et Finlande.

La Nagra rappelle que ces voyages sont mentionnés dans le Programme de gestion des déchets, soumis à l'approbation du Conseil fédéral. Ils ont également été évoqués au Conseil national en 2014 dans le cadre d'une question au Conseil fédéral. Dans sa réponse, le gouvernement établissait qu'il incombait à la Nagra d'en couvrir les frais, en vertu du principe de causalité.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.