Zurich rêve d'un grand parc éolien dans les Grisons

EnergieLa ville de Zurich veut ériger dans les Grisons le plus grand parc éolien de Suisse. L'augmentation des subventions décidée par le Conseil fédéral représente un coup de pouce bienvenu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville de Zurich compte bien réussir là où Genève s'est cassé les dents: créer un parc éolien loin de ses bases et plus précisément à Surselva dans les Grisons. Les Zurichois ne prévoient rien moins que la plus grande installation de Suisse, avec 40 turbines construites entre 2000 et 2500 mètres d'altitude et capables de produire jusqu'à 170 gigawattheures par année suffisants pour alimenter 28'000 foyers.

Le plan zurichois rappelle fortement celui des Services industriels de Genève (SIG) qui prévoyaient des projets éoliens sur les crêtes du Jura. Mais finalement, les investissements consentis ont coûté sa place au directeur André Hurter après plusieurs audits internes et externes. Rien ne dit que le dossier zurichois ne connaisse le même sort que le genevois. Il faut dire que le futur site des Forces Motrices de la Ville de Zurich bénéficiera d'un atout de poids: les subventions de la Confédération.

Encore un parent pauvre

Dès le 1er janvier 2014, les parcs éoliens en altitude pourront prétendre à une augmentation de subsides. Actuellement, chaque kilowattheure de courant éolien est subventionné à raison de 21,5 centimes et ce montant sera accru de 2,5 centimes pour toutes les nouvelles installations au-dessus de 1700 mètres d'altitude.

Ce bonus, salué par Suisse Eole, a été décidé par le Conseil fédéral avec ses nouvelles règles pour les rétributions à prix coutant du courant injecté pour les énergies renouvelables. Durant les neuf premiers mois de cette année, l'enveloppe s'est élevée à 220 millions de francs, principalement en faveur des projets solaires. L'éolien n'a reçu que 6,5 millions.

Un coup de pouce bienvenu

Comme l'a indiqué le porte-parole des Forces zurichoises Harry Graf au Tages Anzeiger, il s'agit d'un «coup de pouce bienvenu» qui augmente les chances de réalisation sans toutefois les garantir. Il a également démenti tout lobbying des Zurichois auprès du Conseil fédéral.

Les études afin de déterminer si le site est propice en terme de potentiel ne donnent cependant pas encore entière satisfaction et le projet est sévèrement critiqué par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage.

Bon nombre d'oppositions

Cette dernière rappelle au Conseil fédéral que la Suisse a signé la Convention qui doit protéger les Alpes. Son directeur Raimund Rodewald souligne qu'en Autriche et dans le Tyrol du Sud en Italie, ce genre d'installation a été banni.

Les communes sur place ne sont également guère enchantées de voir se dresser des turbines de 140 mètres de haut, qu'elles perçoivent comme une menace pour le tourisme et l'environnement. Et le Club Alpin Suisse s'oppose à la construction d'éoliennes dans des sites sauvages au-dessus de 1400 mètres.

Une concurrence faussée

Quant aux groupes énergétiques, ils dénoncent une concurrence faussée. Alpiq entend réaliser des sites susceptibles de produire le plus de courant «et non pas de récolter le plus de subventions», comme le précise un porte-parole. Le groupe ne gère actuellement aucun parc au-dessus de 1700 mètres et n'en prévoit aucun. Axpo investit de son côté en France et en Allemagne dans des projets éoliens côtiers.

Les Forces motrices bernoises BKW FMB se montrent plus réceptives, d'autant qu'elles mènent actuellement des études sur le site de Tällialp à Hinterrhein, également dans les Grisons.

Créé: 16.12.2013, 16h02

Articles en relation

Trois projets de production d’énergies inaugurés

Energies renouvelables La plus puissante centrale photovoltaïque du pays à Neuendorf (SO) et la plus grande centrale de biogaz à Zurich ont été inaugurées mardi. Un projet d'optimisation a démarré au parc éolien du Mont-Crosin (JU). Plus...

Les riverains sont plutôt favorables aux éoliennes

Etude Les riverains des éoliennes n'auraient pas grand chose à redire à la présence de ces installations, selon une enquête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.