Passer au contenu principal

StreamingSur YouTube, les classiques se ramassent à la pelle

Mais comment s’y repérer parmi des milliers de titres gratuits?

Jean Gabin. En quelques clics, la plupart de ses films sont visibles sur YouTube.

Il y a ceux qui ont le réflexe Netflix. Abonnement mensuel, débit automatique, choix de nouveautés fréquent, en général avec buzz à la clé. La plateforme est devenue une énième chaîne, et son accès est facilité par le fait que les télécommandes actuelles incluent un bouton Netflix, autorisant une consommation un peu pantouflarde, termes qui font horreur à la gent cinéphile. Et puis il y a ceux qui refusent de payer. Qui optent pour le téléchargement, ce qui est parfaitement illégal, ou, davantage conseillé, qui tentent de trouver leur bonheur sur des sites préexistants. Par exemple sur YouTube. Où, si l’on sait bien s’y prendre, on se retrouve dans un paradis pour amateurs de cinéma avec une offre pratiquement inépuisable.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.