Passer au contenu principal

CoronavirusSwiss a 6 semaines pour rembourser les billets

L’Association alémanique de protection des consommateurs exige que la compagnie aérienne helvétique rembourse rapidement les billets des vols annulés à cause du virus.

En raison de la pandémie de coronavirus, le transporteur aérien à croix blanche a dû annuler quasiment tous ses vols et immobiliser l’essentiel de sa flotte.
En raison de la pandémie de coronavirus, le transporteur aérien à croix blanche a dû annuler quasiment tous ses vols et immobiliser l’essentiel de sa flotte.
KEYSTONE/photo d’illustration

Alors que Swiss peine à rembourser les billets des vols annulés en raison de la pandémie de coronavirus, l’Association alémanique de protection des consommateurs exige désormais que tous les versements soient effectués d’ici six semaines. Une exigence qui fait écho au feu vert des actionnaires de la maison-mère Lufthansa au plan de sauvetage du groupe.

Conséquence d’une forte demande, Swiss ne rembourse pas actuellement les billets des vols annulés dans les délais habituels, écrit vendredi l’association Stiftung für Konsumentenschutz (SKS).

La compagnie aérienne nationale devrait régler les innombrables remboursements pendants, poursuit la SKS. Swiss doit désormais orienter sa politique en la matière sur celle de sa maison-mère Lufthansa afin de résorber ce «retard de remboursements» dans un délai de six semaines.

Contactée par l’agence AWP, Swiss précise pour sa part rembourser de manière continue les billets des vols annulés, tout en reconnaissant ne pas pouvoir tenir les délais habituels, tant la demande est vive. La compagnie aérienne ajoute avoir jusqu’à présent versé à ce titre un montant à trois chiffres en millions de francs.

Plusieurs millions par semaine

Chaque semaine, les clients se voient remboursés à hauteur de plusieurs millions de francs, a noté Swiss. En raison de la pandémie de coronavirus, le transporteur à croix blanche a dû annuler quasiment tous ses vols et immobiliser l’essentiel de sa flotte.

Swiss a déclaré qu’elle se conformerait à l’obligation de rembourser les voyagistes, en vertu de la loi sur les voyages à forfait, au plus tard le 30 septembre. Les clients directs seront également remboursés dès que possible.

«Swiss doit maintenant prendre immédiatement en main les remboursements retardés et attendus depuis longtemps», a déclaré Sara Stalder, directrice de la SKS, citée dans le communiqué. Ceux-ci libéreront les agences de voyages d’une mauvaise passe et les fonds actuellement bloqués retourneront aux ménages, alimentant ainsi la consommation et aussi les dépenses en matière de voyages.

Les propriétaires du premier groupe européen de transport aérien ont donné jeudi à une très large majorité leur aval à un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros, qui évite à Lufthansa la cessation de paiements. L’opération verra l’État allemand revenir dans le capital du groupe à la grue.

L’issue de ce vote est restée longtemps incertaine en raison des réserves du principal actionnaire de la compagnie, un milliardaire allemand. Ce dernier était réticent à l’idée de voir l’État allemand acquérir au moins 20% de Lufthansa dans le cadre de ce plan, une première depuis la privatisation complète de la compagnie en 1997.

La pandémie du coronavirus a entraîné chez Lufthansa l’arrêt quasi-total des opérations passagers et au pic de la crise, le groupe perdait 1 million d’euros par heure.

Début mai, la Confédération avait annoncé une aide d’urgence de 1,275 milliard de francs pour les compagnies Swiss et Edelweiss.

(ATS/NXP)