Passer au contenu principal

ZurichSwiss Re confirme sa lourde perte au 1er semestre

La multinationale zurichoise a enregistré 1,1 milliard de dollars de perte sèche, en raison des demandes et réserves de couverture liées à la pandémie.

Malgré la perte, la direction de Swiss Re assure être en position de continuer à investir dans la croissance.
Malgré la perte, la direction de Swiss Re assure être en position de continuer à investir dans la croissance.
KEYSTONE

Swiss Re confirme vendredi avoir accusé sur les six premiers mois de l'année la perte sèche de 1,1 milliard de dollars (presque l’équivalent en franc) annoncée une semaine auparavant et attribuée à des demandes et réserves de couverture liées à la pandémie de Covid-19 pour 2,5 milliards.

Hors effets de la crise sanitaire, le numéro deux mondial de la réassurance revendique dans son rapport à mi-parcours un bénéfice net de 865 millions.

La multinationale zurichoise assure au passage avoir maintenu son ratio de solvabilité au-dessus de son objectif de 220%. Le niveau de fonds propres n'en a pas moins fondu de 2,2 milliards de dollars depuis fin décembre à 29,9 milliards fin juin, pour s'inscrire dans le cadre des attentes du marché.

Le ratio combiné de la principale unité Property and Casualties (P&C) s'avère avec 115,8% encore moins bon que la pire des projections du consensus AWP à 111,5%. Celui de Corporate Solutions (Corso), à 122,6%, représente par contre un mieux, tant au regard des 123,8% attendus en moyenne que des 132,8% affichés un an auparavant.

Swiss Re ne s'aventure pas sur le terrain des perspectives chiffrées pour l'ensemble de l'année, invoquant notamment l'impact incertain du Covid-19. La direction assure néanmoins être en position de continuer à investir dans la croissance, dans un environnement tarifaire toujours plus favorable.

ATS/NXP