Passer au contenu principal

Casse-tête des employeursTélétravail: quels sont les droits et devoirs des patrons et des salariés?

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, jamais autant de personnes en Suisse n’auront travaillé depuis la maison. Quels sont leurs droits? Réponse d’une juriste.

Mise à disposition du matériel nécessaire pour l’exécution du télétravail, prise en charge des frais induits pour l’employé, protection des données, couverture en cas d’accidents survenu à domicile, le «home office» pose toute une série de questions juridiques.
Mise à disposition du matériel nécessaire pour l’exécution du télétravail, prise en charge des frais induits pour l’employé, protection des données, couverture en cas d’accidents survenu à domicile, le «home office» pose toute une série de questions juridiques.
KEYSTONE

Le télétravail, une révolution forcée par la Coronavirus et qui bouscule l’organisation des entreprises et la gestion du personnel. Pour les patrons autant que pour leurs collaborateurs.

Près d’un an après le début de la crise sanitaire et de ses conséquences dans le monde du travail notamment, et malgré une certaine expérience acquise (parfois dans le stress) par les entreprises depuis, le home office laisse en suspens encore bien des questions juridiques par rapport au droit suisse du travail, en particulier pour les employeurs.

En voici quelques unes, auxquelles répond Isabella Mariotta, juriste à l’Associatio suisse des cadres (ASC)*. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.