Passer au contenu principal

Insolite à La Tour-de-PeilzTentative de sauvetage d’un rare magnolia

La terre polluée a été aspirée autour des racines, sur les ex-terrains de tennis Nestlé. Des analyses sont attendues pour savoir si l’arbre pourra être maintenu.

Un bras articulé, terminé par une sorte de tuyau d’aspirateur géant, a patiemment pompé la terre autour du versant sud du magnolia vieux de 50 à 60 ans.
Un bras articulé, terminé par une sorte de tuyau d’aspirateur géant, a patiemment pompé la terre autour du versant sud du magnolia vieux de 50 à 60 ans.
Geneco

Ce jeudi, un très long bras articulé, terminé par une sorte d’aspirateur géant, s’activait comme un insecte à La Tour-de-Peilz. Émanant d’un gros camion orange, ce tuyau était là pour aspirer la terre au pied d’un arbre. Et pas n’importe lequel: «Un magnolia d’une espèce rare, dont les fleurs forment de petites étoiles, au moins vieux de 50 ou 60 ans», explique Nicolas Béguin, de la société Arboristes-conseils.

Pour sauver ce majestueux magnolia, ce ballet a été orchestré par la société Geneco, maître d’ouvrage des deux immeubles de quatre étages actuellement en construction à cet emplacement, où se trouvaient par le passé les terrains de tennis de Nestlé. «Dès la mise à l’enquête, une opposition a demandé le maintien de ce magnolia, qui aurait dû être coupé pour permettre les travaux de terrassement, explique Yoram Niddam, chef de projet chez Geneco. Nous avons donc pensé à le garder, notre projet prévoyant par ailleurs une arborisation importante, avec l’ajout d’une vingtaine de pins sylvestres en plus du pin parasol et des autres arbres déjà existants.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.