Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Changement de pratique en vueTous donneurs d’organes à moins d’exprimer un refus

Franz Immer, directeur de la fondation Swisstransplant: «Le problème principal, c’est que les gens ne se prononcent pas de leur vivant sur le don d’organes. On ne connaît donc pas leurs intentions quand ils décèdent.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter
Articles en relation