Passer au contenu principal

Coronavirus«Toutes les entreprises culturelles ne survivront pas»

La directrice de l’Office fédéral de la culture s’est montrée pessimiste sur la capacité de survie des entreprises culturelles, face à la 2e vague du coronavirus.

La loi Covid octroie des moyens au secteur culturel, mais ils ne pourront pas sauver toutes les entreprises de ce domaine.
La loi Covid octroie des moyens au secteur culturel, mais ils ne pourront pas sauver toutes les entreprises de ce domaine.
KEYSTONE

Malgré les mesures prises pour soutenir le secteur culturel, «toutes les entreprises culturelles ne pourront pas survivre à cette 2e vague», a déclaré Isabelle Chassot, directrice de l’Office fédéral de la culture, vendredi à Berne. Avec les dernières décisions prises par Berne, les acteurs culturels disposent pourtant de nouveaux moyens, notamment pour adapter leur offre.

La loi Covid octroie des moyens au secteur culturel, a rappelé vendredi Isabelle Chassot, directrice de l’Office fédéral de la culture lors du point de presse des experts de la Confédération. Dès la semaine prochaine, via les portails des cantons, un théâtre peut par exemple solliciter des fonds pour transformer son offre et l’adapter aux contraintes liées au Covid.

«Le dialogue est important»

Le secteur culturel bénéficie d’une panoplie d’aide, passant du chômage partiel, les RHT, aux APG (allocation perte de gain) sans oublier les indemnisations pour les manifestations annulées. Elles sont disponibles par paquets successifs.

Outre les actions de la Confédération, celles des cantons et des communes sont centrales dans ce secteur. Dans ce domaine, «le dialogue est important avec les cantons», selon Mme Chassot.

ATS/NXP