Passer au contenu principal

Danse contemporaineTreize danseurs glissent de l’obscurité vers la lumière

La chorégraphe Jasmine Morand dévoile sa nouvelle création, «Lumen», au Reflet puis à Yverdon.

Dans «Lumen», treize interprètes évoluent sur un plateau incliné.
Dans «Lumen», treize interprètes évoluent sur un plateau incliné.
GREGORY BATARDON

De la pénombre, glisser vers la lumière. Dans «Lumen», Jasmine Morand brouille les perceptions, trompe la gravité. La chorégraphe poursuit sa quête artistique amorcée dans «Underground» (2012) et dans «Mire» (2016) autour d’une idée: fausser les horizons. Cette nouvelle création, lauréate du Label+ romand – arts de la scène, tient l’affiche du Reflet, à Vevey, ce jeudi et vendredi, puis du TBB d’Yverdon, la semaine prochaine.

«Cette création s’articule autour de l’idée que ce que l’on voit ne peut plus être ignoré»

Jasmine Morand, chorégraphe

Sur un plateau incliné, treize interprètes évoluent d’abord dans l’obscurité totale. «Pour moi, le noir couvre tous les possibles, les doutes, les craintes, les espoirs, confie l’artiste. Le public doit chercher l’image, donner le sens qu’il veut à ce qu’il voit – ou ce qu’il choisit de voir. Selon son interprétation, il percevra un corps, une texture, un paysage.» Puis la lumière se révèle. Progressivement. Jusqu’à devenir éclatante. Des ténèbres jaillit l’incandescence. «Cette création s’articule autour de l’idée que ce que l’on voit ne peut plus être ignoré. En sous-texte réside la volonté d’accepter ce monde inconnu.»

Comment dérouter?

Face à ce tableau scénique troublant, jouant avec l’apesanteur, chacun devra se forger son propre parcours mental, sa propre histoire. «L’implication du spectateur est le fondement de mon travail», souligne la chorégraphe. Pourtant, «Lumen» se déploie dans un rapport frontal: le public assis face aux danseurs évoluant sur le plateau. «Nous faussons cette relation scène-salle, ce mode frontal qui par ailleurs m’interpelle beaucoup. L’enjeu était de trouver comment dérouter avec ce dispositif.»

Vevey, Le RefletJe 24 sept., ve 25 (20 h)
Rens. 021 925 94 94
www.lereflet.ch