Passer au contenu principal

École professionnelle de VennesTrois nouveaux bâtiments en bois attendus dès la rentrée 2022

Le site de la nouvelle École professionnelle de Vennes s’agrandira avec de nouveaux édifices qui seront dédiés aux filières des métiers de bouche et de l’informatique.

Les trois bâtiments de nouvelle École professionnelle de Vennes  seront entièrement en bois, a annoncé le ministre en charge des constructions Pascal Broulis (archives).
Les trois bâtiments de nouvelle École professionnelle de Vennes seront entièrement en bois, a annoncé le ministre en charge des constructions Pascal Broulis (archives).
KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Trois nouveaux bâtiments renforceront la formation professionnelle sur le site de Vennes à Lausanne. Attendus pour la rentrée 2022, ils seront entièrement en bois et répondront aux besoins dans les filières des métiers de bouche et de l’informatique notamment.

Le site de Lausanne-Vennes accueille déjà le Centre d’orientation et de formation professionnelles (COFOP). Avec plus de 350 jeunes et enseignants, l’institution est actuellement à l’étroit, tout comme l’École technique – École des métiers de Lausanne, qui voit croître d’année en année l’intérêt pour sa filière informatique, rappelle le canton mardi dans un communiqué.

Pour faire face à ce succès et à la croissance démographique, de nombreuses places supplémentaires seront créées dès l’an prochain sur le site de la nouvelle École professionnelle de Vennes (EPV). En particulier pour la filière informatique, les métiers de bouche et le secteur entretien-nettoyage d’immeuble. À terme, l’EPV verra ses effectifs doubler, précise le canton.

Cour commune

À proximité des bâtiments déjà existants, l’État de Vaud, propriétaire du site, a projeté de construire trois nouveaux bâtiments semblables sur trois niveaux, articulés autour de deux séquoias centenaires et d’une cour commune. De provenance principalement vaudoise, le bois sera utilisé de manière intensive et rationnelle, dans les structures porteuses comme pour les façades et les aménagements intérieurs.

Sur neuf réponses à l’appel d’offres en entreprise totale, le mandat de réalisation a été adjugé à la société Erne AG Holzbau, leader des entreprises suisses de construction en bois. Elle est établie pour ses activités romandes à Penthalaz.

Le Grand Conseil a déjà octroyé en mars 2019 un crédit d’ouvrage global de 16,6 millions de francs. Le chantier de construction devrait débuter en mai 2021 en vue d’une mise en service des nouveaux bâtiments pour la rentrée d’août 2022.

ATS