Passer au contenu principal

Campagne présidentielle USTrump à l’épreuve de l’apocalypse climatique

Le président des États-Unis s’est rendu lundi en Californie pour mesurer l’ampleur de la catastrophe provoquée par les incendies.

Shayanne Summers tient son chien enveloppé dans une couverture après plusieurs jours passés sous tente, dans un centre d’évacuation près de Portland, dans l’Oregon.
Shayanne Summers tient son chien enveloppé dans une couverture après plusieurs jours passés sous tente, dans un centre d’évacuation près de Portland, dans l’Oregon.
Keystone

Donald Trump a troqué lundi sa casquette de politicien en campagne pour celle de président confronté à la destruction provoquée par les incendies sur la côte ouest des États-Unis. Il s’est rendu en Californie avec un message qu’il avait déjà étrenné ce week-end auprès de ses supporters dans le Nevada. Pour le président climatosceptique et longtemps silencieux sur les feux meurtriers, l’enfer des flammes qui dévaste la Californie, l’Oregon et un partie de l’État du Washington ne serait pas causé par le réchauffement de la planète mais par une mauvaise gestion des forêts de la part des gouverneurs démocrates.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.