Passer au contenu principal

LausanneUn ancien militaire devenu nageur synchro

Jean-Philippe Jel est «nageuse de synchro», comme il aime à le dire. Lui qui n'a pas peur de se retrouver seul parmi les femmes qui pratiquent cette discipline. Il vise même les J0.

Jean-Philippe Jel est le seul homme pratiquant la natation synchronisée de compétition en Suisse. Plus qu’un simple loisir, le Lausannois d’adoption vise les championnats d’Europe et même les Jeux olympiques.

L’ancien militaire de carrière dans l’armée française a découvert la natation synchronisée en 2016. En pratiquant ce sport, il dit vouloir faire évoluer les mentalités et questionner les stéréotypes qui placeraient cette discipline dans un registre exclusivement féminin. Pour lui, «l’égalité passe par l’acceptation», affirme-t-il à Keystone-ATS.

Capture écran video Keystone

Jean-Philippe Jel reconnaît que pendant longtemps, il ne se connaissait pas lui-même. Dans les bassins, il explique avoir trouvé une autre dimension. Il a pu exprimer sa part de féminité au moyen de la natation synchronisée et de ses composantes artistiques.

Jean-Philippe Jel relève que son choix de s’engager dans l’armée était une continuation de la tradition familiale, son père étant aussi militaire. Sa vie a toutefois pris une autre tournure avec la découverte de cette discipline, comme il le raconte dans son livre «J’peux pas, j’ai synchro».

ATS/NXP