Passer au contenu principal

Revendications à MontreuxUn collectif d’artistes sur le point d’être expulsé

Les occupants illégaux de l’ancien Hôtel Joli-Mont ont jusqu’au 17 pour quitter les lieux. Ils dénoncent une absence de dialogue.

Le délai d’expulsion est fixé au mercredi 17 février. D’où le nom du collectif placardé aux balcons.
Le délai d’expulsion est fixé au mercredi 17 février. D’où le nom du collectif placardé aux balcons.
DR

«ASDF» en grandes lettres sur les balcons. Pour «Artistes Sans Domicile Fixe». C’est le statut qui semble promis au collectif installé depuis l’été 2020 à Montreux dans un bâtiment de la rue de l’Ancien-Stand. Les occupants illégaux de l’immeuble – qui ne veulent pas préciser leur nombre – craignent une intervention musclée de la police d’ici à mercredi prochain, date butoir pour quitter les lieux.

Le propriétaire, la société Halter AG, a en effet déposé une plainte dans ce sens le 13 juillet déjà, soit trois jours après la constitution de ce «foyer artistique». Celle-ci projette de détruire et rebâtir à neuf, bien que l’invalidation du plan général d’affectation local par le Tribunal fédéral ait reporté la réalisation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.