Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Occupation d’une propriétéUn collectif squatte l’Auberge de Sauvabelin

Le collectif Roseau veut faire de l’auberge un espace autogéré à visée écologique.

Pas d’expulsion dans l’immédiat

«Nous sommes responsables de leur sécurité et de celle de la population qui vient à Sauvabelin: nous ne prendrons aucun risque.»

Natacha Litzistorf, municipale lausannoise
9 commentaires
Trier:
    Pointvirgule

    Un bâtiment public vide pendant de nombreuses années sera donc utilisé pour des buts idéaux plutôt que d'être laissé à pourrir. Un peu de vie injectée dans une structure jusqu'à présent plutôt mortifère. Le tout sans aucun coût pour le contribuable. Tant que la sécurité de toutes et tous est assurée, que le restaurant à côté peut continuer à opérer et que les occupants libèrent les lieux lorsqu'un projet définitif sera enfin adopté par les autorités, c'est une nouvelle qui me réjouit. Je souhaite beaucoup de bonheur et de plaisir à ces squatteurs!