Passer au contenu principal

Voyage extraordinaireUn gymnasien au goulag pour fermer une blessure

Marcin Kroczak, 18 ans, est le lauréat d’une bourse de la Fondation Lombard Odier. Il l’utilisera pour partir sur les traces de son arrière-grand-père, déporté en Sibérie.

Marcin Kroczak partira en Sibérie sur les traces de son arrière-grand-père décédé dans le goulag russe.
Marcin Kroczak partira en Sibérie sur les traces de son arrière-grand-père décédé dans le goulag russe.
Vanessa Cardoso

Marcin Kroczak a l’allure du sportif à la peau tannée par le soleil. Mais quand l’étudiant, qui vient de terminer son gymnase, parle de son arrière-grand-père, il laisse entrevoir une profonde sensibilité. Ses yeux s’embrument et un tremblement presque imperceptible trahit son émotion pour un homme qu’il n’a pourtant jamais connu. Jan Paczesny est mort au goulag après avoir été déporté à la fin de la Seconde Guerre mondiale. «Sa destinée pèse lourd dans l’histoire de la famille», avoue le jeune homme d’origine polonaise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.