Passer au contenu principal

Dans le ciel vaudoisUn hélico vole bas pour traquer la radioactivité

L’armée suisse mène une rare campagne de mesure jusqu’au vendredi 13 novembre entre Nyon et Vevey.

La campagne de mesure est effectuée depuis un hélicoptère de l’armée suisse à une altitude de 90 mètres environ.
La campagne de mesure est effectuée depuis un hélicoptère de l’armée suisse à une altitude de 90 mètres environ.
KEYSTONE

Ce n’est pas tous les jours qu’un hélicoptère militaire survole des habitations d’aussi près. Ce sera pourtant le cas toute cette semaine, jusqu’au vendredi 13 novembre, dans une vaste zone entre Nyon et Vevey, pour les besoins d’une campagne de mesure de la radioactivité. Si de telles campagnes sont menées régulièrement à proximité des centrales nucléaires, elles sont beaucoup plus rares sur le reste du territoire.

Les survols de cette semaine sont effectués par le centre de compétences de l’armée suisse, NBC-Demunex, dont la spécialité est notamment les risques nucléaires, biologies et chimiques, ainsi que le déminage et l’élimination des munitions non explosées. L’hélicoptère survole la région à une altitude d’environ 90 mètres, entraînant d’inévitables nuisances sonores.

Les données récoltées doivent permettre de mettre à jour les connaissances sur la situation radiologique de la Suisse et permettre de mieux préparer les situations d’urgence.

2 commentaires
    Logique

    Une fois de plus comme pour la pandémie où l'armée vient en appui des autorités civiles, dans un tout autre domaine, celui du contrôle de la radioactivité. Elle seule dispose des moyens et compétences nécessaires.