Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Bande dessinéeUn lifting très réussi pour
«La Fièvre d’Urbicande»

«La fièvre d’Urbicande»: couverture (extrait) de la nouvelle édition.
À Urbicande, Robick a conçu les bâtiments dans un style monumental intimidant.
En 1985, «La fièvre d’Urbicande» a reçu le prix du meilleur album au Festival d’Angoulême.
Pour bien détacher les différents plans, Durieux a passé certains éléments du dessin noir et blanc en couleur.