Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Carte blancheUn lit étroit

«Avoir peur de la solitude, se sentir seul, vivre seul: ces réalités bien distinctes sont trop souvent confondues.»

Existences en solo

3 commentaires
Trier:
    Chatou

    Merci Madame de ce constat. Ceci dit, vu mon âge

    plus que certain et problème de mobilité, je suis

    agréablement surprise de la gentillesse des personnes,

    jeunes ou moins jeunes quand j'ai besoin d'aide dans un

    magasin. Et ceci très très souvent.

    Tout en ayant un profond respect pour ces femmes courageuses

    qui ont travaillés durs pour obtenir plus d'égalité, certains excès

    me navrent. Ah, ces grandes féministes au poing levé qui ne

    sont pas solidaires quand il le faut. J'en ai connu ma fois.

    Avant le virus les médias parlait de l'âgisme, de celles et ceux

    qui n'aiment pas les "vieux". C'est affligeant et encore plus grave,

    les féminicides. Que font nos vaillantes féministes suisses à ce sujet ?

    Autre sujet:

    La solitude n'est pas une tragédie quand la santé permet encore

    d'être autonome.

    En bref et très modestement je me fais la réflexion qu'encore

    une fois, il est question d'éducation.

    Les "maux" soulignés avec la pandémie existaient déjà avant c'est sûr.

    le virus n'a fait que les mettre en exergue.

    Toutefois je ne minimise rien pour ce qui est de l'école, de la

    culture et des cafés restau. Puisse cette pandémie, permettre malgré

    les ennuis, un bon en avant.