Passer au contenu principal

LausanneUn millier de bougies pour autant d’emplois menacés

Susan Sax, presidente de GastroLausanne, tient une bougie lors d'une action de sensibilisation de GastroLausanne en allumant 1000 bougies symbolisant les pertes d'emploi pendant la crise du Coronavirus (Covid-19) le vendredi 5 juin 2020 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

«Même les licenciements sont susceptibles de provoquer la faillite d’une enseigne.»

Susan Sax, présidente de Gastro Lausanne

Emplois précarisés

1 commentaire
    Mendriziotto

    Hé oui, encore des faillites en vue c'est inévitable et du personnel encore aux chômages, Autres histoire pour beaucoup, Pensez que tous pourront manger, au restaurant, je le souhaite, mais les dégâts sont la Non, ce n'était pas pas une grimpette, c'est une pandémie mondiale, Du j vu, et bien oui, Invisible mais conséquent,