Passer au contenu principal

SuisseUn mois d’octobre particulièrement frais et pluvieux

La température en Suisse a été inférieure à la normale pour la première fois depuis 16 mois, a indiqué MétéoSuisse vendredi. Des précipitations inhabituelles et des fortes rafales de vent ont également été enregistrées.

Dans les régions les plus touchées par les précipitations, les quantités tombées ne sont enregistrées que tous les dix à trente ans.
Dans les régions les plus touchées par les précipitations, les quantités tombées ne sont enregistrées que tous les dix à trente ans.
KEYSTONE

Octobre est le premier mois où la température est inférieure à la normale depuis seize mois. De fortes pluies et des rafales de vent ont été observées dans les Alpes, notamment au sud de la Suisse.

La température a été inférieure de 1,3 degré à la norme 1981-2010 en moyenne nationale en octobre, a indiqué MétéoSuisse vendredi. Il a fait froid en montagne: du Säntis (Préalpes appenzelloises) au Grand-Saint-Bernard (Alpes valaisannes), la température mensuelle a été de 2 à 2,5 degrés inférieure à la normale.

De fortes précipitations sont tombées début octobre sur les Alpes suisses, surtout au sud des Alpes. Des vents tempétueux ont aussi transporté ces pluies vers l’Oberland bernois et la Suisse centrale. La somme journalière de précipitations a souvent atteint 100 à 250 millimètres. Sur l’ouest du Tessin, il a été mesuré près de 400 millimètres, même 421 millimètres à Camèdo (TI), selon MétéoSuisse.

L’office météorologique a indiqué que l’événement est rare. Dans les régions les plus touchées, les quantités tombées ne sont attendues que tous les dix à trente ans. Dans le triangle Simplon-Gothard-Locarno, elles ne sont attendues que tous les cinquante ans.

Fortes rafales

Des rafales de 70 à 100 km/h ont également été observées au début du mois dans les régions de plaine du sud des Alpes. En montagne et dans les vallées à foehn du nord des Alpes, les rafales ont été encore plus fortes, soit de 120 à 160 km/h.

La plus forte rafale a été mesurée à 181 km/h sur le Gütsch (LU). Il s’agit de la deuxième rafale la plus élevée de la série de mesures disponibles depuis 1993. La plus forte rafale de foehn a été mesurée à Elm (GL) avec 159 km/h. Il s’agit de la valeur la plus élevée de la série de mesures disponibles depuis 1997. MétéoSuisse indique que les rafales enregistrées, bien que localement très violentes, sont moins exceptionnelles que les quantités de précipitations observées.

Front froid

Le début de cette semaine a connu un front froid venant de l’ouest. La limite des chutes de neige est passée de 1500 à 1000 mètres au nord des Alpes et même jusque vers 500 à 800 mètres dans les vallées alpines. Par exemple, Coire (GR), qui se situe à 556 mètres, a mesuré trois centimètres de neige fraîche mardi matin.

La limite des chutes de neige est remontée mercredi jusque vers 1800 à 2200 mètres dans toute la Suisse, écrit MétéoSuisse. Les derniers jours d’octobre sont ensoleillés et doux.

ATS/NXP