Passer au contenu principal

Sortie de la nouvelle Xbox Un monstre de puissance, mais pas encore tout à fait exploitable

La Xbox Series X est bien une console taillée pour l’avenir, mais il faudra attendre avant d’en prendre la pleine mesure car son catalogue de jeux exploitant toutes ses ressources est encore famélique.

La nouvelle Xbox et sa manette ont bien des atouts pour séduire les joueurs.
La nouvelle Xbox et sa manette ont bien des atouts pour séduire les joueurs.
DR

La voilà enfin, la première des deux consoles de jeu next gen attendues pour ces fêtes de fin d’année. Cette nouvelle Xbox sera disponible à partir de mardi 10 novembre – devançant ainsi d’une bonne semaine la sortie de la PlayStation 5 – à la fois dans une version haut de gamme, la Xbox Series X (499 fr.), et dans une autre aux ambitions plus modestes, la Series S (299 fr.).

Sur le papier, la première – l’objet de notre test – est impressionnante. D’abord avec sa puissance graphique brute de 12 TFLOPS (quasi deux de plus que la PS5), son architecture RDNA 2, annoncée comme révolutionnaire, un processeur à 8 cœurs cadencés à 3,8 GHz associés à 16 Go de mémoire vive… Objectif annoncé? Le traitement de la 4K Ultra HD jusqu’à 120 Hz (120 images par seconde), mais aussi celui du Ray Tracing, une technologie jusqu’ici réservée aux PC permettant de représenter la lumière, les ombres et les reflets de façon extrêmement réaliste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.