Passer au contenu principal

Taux de calcium dans le cœurUn nouvelle manière de prévenir les accidents cardiovasculaires

De plus en plus d’études mettent en lumière la corrélation entre le taux de calcification des artères du cœur et le risque d’infarctus. Une approche préventive qui a ses avantages, mais aussi ses limites.

L’examen, peu coûteux, ne dure que dix minutes et ne nécessite pas de produit de contraste, parfois source d’allergie. 
L’examen, peu coûteux, ne dure que dix minutes et ne nécessite pas de produit de contraste, parfois source d’allergie. 
Getty Images

Les cardiologues ne disposent pas de boule de cristal, mais ils possèdent certains outils prédictifs pour tenter d’évaluer les risques d’accidents cardiovasculaires chez leurs patients. Parmi ces méthodes, la plus en vogue est sans aucun doute celle consistant à calculer le score calcique. Le concept? Aller observer, via un scanner, le taux de calcium des parois des coronaires, les artères du cœur. Cet élément chimique tend en effet à s’accumuler dans les tissus concernés par l’athérosclérose, cette maladie qui crée des plaques à l’intérieur des vaisseaux susceptibles de générer ensuite un accident cardiovasculaire en bouchant soudainement la circulation sanguine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.