Passer au contenu principal

Libre-échange avec l’IndonésieUn ours et un tigre pour lancer la campagne

L’affiche d’Économiesuisse entend convaincre les citoyens de voter pour l’accord, en mettant en avant des animaux sauvages. Alors que, selon les opposants, la biodiversité en pâtirait justement.

La campagne sera lancée dans le courant du mois de janvier.
La campagne sera lancée dans le courant du mois de janvier.
DR

Deux animaux sauvages qui se font un gros câlin. C’est l’image choisie par la faîtière Économiesuisse en vue de la votation fédérale du 7 mars prochain et que nous dévoilons en primeur. Le peuple doit se prononcer sur l’accord de l’Association européenne de libre-échange (Suisse, Islande, Liechtenstein, Norvège) avec l’Indonésie.

Mais pourquoi donc avoir choisi une image aussi enfantine? Carmelo Laganà est chef de projet chez Économiesuisse: «Nous voulons transmettre un message positif qui joue avec une certaine émotion. Ces deux animaux peuvent symboliser la Suisse et l’Indonésie. L’image entend montrer que l’accord accepté par le parlement est gagnant-gagnant pour les deux pays.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.