Passer au contenu principal

Promotion des vinsUn petit quart d’heure vaudois pour vendre 150’000 francs de vin

Les bons de l’OVV sont partis en moins de vingt minutes ce lundi soir.

30’000 francs de rabais

«Nous craignions que tous se retrouvent chez les mêmes producteurs, mais ce n’est pas du tout le cas. Et celui qui a bénéficié du plus grand nombre est un vigneron de Yens, pas du Dézaley…»

Benjamin Gehrig, directeur de l’Office des vins vaudois

Aider les restaurants

2 commentaires
    Daniel Favre

    Ou comment encourager encore plus l’alcoolisme endémique dans le Canton