Passer au contenu principal

LausanneUn Salon du vélo sous le signe du Covid-19

Le 6e Salon du vélo et de la mobilité durable a accueilli plus de 5500 visiteurs ce week-end dans la capitale vaudoise. Pour répondre aux exigences sanitaires liées au coronavirus, les organisateurs ont proposé un événement exclusivement en plein air.

Les amateurs de la petite reine ont pu découvrir de nombreux deux-roues sur l’esplanade de Montbenon.
Keystone

La 6e édition du Salon du vélo s’est terminée sur un bilan positif. Malgré les restrictions imposées par le Covid-19, la manifestation a accueilli plus de 5500 visiteurs entre samedi et dimanche à Lausanne.

Organisateur de l’événement, Christian Wipfli a été confronté à des exigences sanitaires inédites. Le salon s’est tenu en plein air exclusivement, sur l’esplanade de Montbenon. En outre, les visiteurs, qui devaient s’inscrire au préalable, étaient limités à 300 simultanément.

Grâce à une météo favorable, «l’ambiance était joyeuse: on sentait que les passionnés du vélo étaient contents de se retrouver», commente Christian Wipfli.

Solidarité et acte militant

Avantage d’une organisation à l’extérieur, les visiteurs ont pu essayer les vélos pliants, trottinettes, vélos et autres scooters électriques dans le parc. Les 30 exposants ont disposé aussi de suffisamment de place pour montrer leurs produits. De même que les participants aux ateliers.

Alors que les fêtes du vélo ont généralement lieu à l’ouverture de la saison cycliste à la mi-mai, les organisateurs ont pris le parti de maintenir cette édition 2020 par solidarité pour les exposants et aussi comme acte militant: «Nous tenions à faire découvrir l’ensemble des possibilités offertes par la petite reine au public lausannois et à témoigner du tournant vert qui s’opère.»

ATS/NXP