Passer au contenu principal

Histoire – 1944Un Suisse sauve des milliers de juifs hongrois

Vice-consul de Suisse à Budapest, Carl Lutz, héros oublié, imagine des lettres de protection et des passeports collectifs.

Carl Lutz dans les ruines de la résidence britannique sur la colline du château de Buda ravagée par les bombardements de l’hiver 1944-45.
Carl Lutz dans les ruines de la résidence britannique sur la colline du château de Buda ravagée par les bombardements de l’hiver 1944-45.
Archives privées Agnès Hirschi

Le 12 février 1945, après un mois et demi de féroces combats, le siège de Budapest prend fin par la victoire de l’Armée rouge sur les assiégés allemands. Dans Buda, la ville haute, règne soudain un silence complet. Un homme sort des ruines de ce qui fut un magnifique manoir du début du XIXe siècle et jusqu’en 1939 l’ambassade de Grande-Bretagne. Il s’appelle Carl Lutz, il est vice-consul de Suisse et à l’orée de son 50e anniversaire. Il lève une main pour protéger ses yeux de l’éblouissement causé par la lumière du jour: il vient de passer six semaines dans une cave, avec une trentaine d’autres personnes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.