Passer au contenu principal

Santé psychiqueUn tiers de nos sondés témoignent d’un mal-être

Les restrictions et les incertitudes atteignent votre moral? Un coup de sonde réalisé sur nos sites internet révèle que de nombreuses personnes sont dans cette situation.

Illustration: Océane Haenni

La situation actuelle pèse sur le moral de beaucoup de monde. Un coup de sonde réalisé sur nos sites internet montre à quel point c’est le cas. Entre le 5 et le 15février, plus de 7000 personnes ont répondu à huit questions sur leur santé mentale (voir ci-contre). Le but de ce test, réalisé avec les conseils de trois experts, n’était pas de fournir un diagnostic (celui-ci ne peut être fait que par un médecin) mais de faire le point sur nos situations individuelles et collectives.

Des troubles du sommeil aux ruminations, chaque question se penche sur ce qui peut être un signe de dépression. Après y avoir répondu, le participant obtient un score de 0 à 8. Un résultat bas indique une plus grande vulnérabilité. La moitié des lecteurs ont moins de 5 points (voir le détail ci-contre). Selon Paco Prada, psychiatre aux Hôpitaux universitaires de Genève, les gens qui ont 3 points ou moins peuvent être dans une situation difficile. C’est le cas d’un tiers des personnes qui ont participé à notre opération. «Sans parler de maladie ou pas, ces résultats témoignent d’un ras-le-bol. Les gens ne sont pas en grande forme», réagit Paco Prada.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.