Passer au contenu principal

Élections communalesUn «Tiolu» sera syndic de Grandson

La gauche conteste la syndicature au PLR. La socialiste Nathalie Gigandet se lance dans la bataille face au vice-syndic Antonio Vialatte.

Qui de la socialiste Nathalie Gigandet ou du PLR Antonio Vialatte sera syndic de Grandson le 25 avril?
Qui de la socialiste Nathalie Gigandet ou du PLR Antonio Vialatte sera syndic de Grandson le 25 avril?
DR

À Grandson, la gauche continue d’avoir de l’appétit. Bien qu’ils restent minoritaires au sein de l’Exécutif, Verts et socialistes lancent une candidate dans la course à la syndicature, confortés par la plus fine marge jamais enregistrée – 4-3 en faveur du PLR – au sein du collège municipal du bourg. De fait, les Grandsonnois devront choisir entre la socialiste Nathalie Gigandet – seule élue au soir du premier tour – et l’actuel vice-syndic PLR Antonio Vialatte.

«Mon élection au premier tour m’a convaincue que j’avais une carte à jouer.»

Nathalie Gigandet, municipale socialiste

Premier Vert à s’asseoir sur un siège municipal à Grandson – ce sera chose faite le 1er juillet –, Nicolas Perrin était prêt à relever le défi au cas où sa colistière ne s’annonçait pas partante. «Mais pour moi, il était évident que ça devait être elle. Au vu de son brillant résultat et de l’expérience qu’elle a acquise ces cinq dernières années. Et comme en plus c’est une femme, on peut dire qu’elle cochait toutes les cases», affirme-t-il. La principale intéressée confirme en d’autres termes. «J’y pensais un peu avant les élections. Mon élection au premier tour m’a convaincue que j’avais une carte à jouer.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.