Passer au contenu principal

IntempériesUn torrent en crue fait 5 morts et 6 disparus en Colombie

La Colombie est affectée par une saison des pluies très intense qui a fait 27 morts, des dizaines de blessés et des milliers de sinistrés.

La mairie de Cucuta a déploré sur Twitter une «nuit tragique» et les conséquences néfastes de construire «dans des zones à haut risque», sur les berges de rivières ou de torrents.
La mairie de Cucuta a déploré sur Twitter une «nuit tragique» et les conséquences néfastes de construire «dans des zones à haut risque», sur les berges de rivières ou de torrents.
AFP

Au moins cinq personnes sont mortes et six autres portées disparues dans le débordement d’un torrent du nord-est de la Colombie, ont annoncé les autorités mercredi. Le pays est affecté par une saison des pluies particulièrement intense.

Le torrent Tonchala, près de la ville de Cucuta, est sorti de son lit dans la nuit de mardi à mercredi et «a provoqué une grande inondation qui a tout dévasté sur son passage», a déclaré à l’AFP le service de presse du Secrétariat local de gestions des risques de catastrophes. Selon la même source, 209 habitations, la plupart dans des quartiers pauvres, ont été endommagées.

Des photos diffusées par les autorités montrent des maisons de brique détruites, des arbres arrachés et le sol couvert de boue, tandis que des adultes et des enfants fouillent les décombres pour tenter de récupérer quelques affaires. La mairie de Cucuta a déploré sur Twitter une «nuit tragique» et les conséquences néfastes de construire «dans des zones à haut risque», sur les berges de rivières ou de torrents.

Changement climatique

Frontalière du Venezuela, Cucuta est l’une des villes les plus pauvres de Colombie: 45,4% de sa population vit avec l’équivalent de moins de trois dollars par jour, selon le Département administratif national des statistiques (Dane). Cette inondation porte le bilan de deux mois de pluies torrentielles à 27 morts, des dizaines de blessés et des milliers de sinistrés, selon l’Unité nationale de gestion des risques de catastrophes. Au total, 26 des 32 départements du pays ont été affectés avec notamment 154 inondations, 143 glissements de terrain et 56 tornades.

Selon cette entité, les pluies catastrophiques qui affectent cette année la Colombie sont liées au phénomène climatique de La Niña, dû au refroidissement de l’océan Pacifique. Ce pays est en outre confronté aux dégâts causés par le passage de l’ouragan Iota sur l’archipel caribéen de San Andrés et Providencia, qui a fait au moins deux morts et six blessés.

Le changement climatique cause une hausse de la température à la surface des océans, ce qui génère ouragans et violentes tempêtes, ainsi qu’une montée des eaux, dangereuse pour les populations côtières, selon des études du Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (IPCC).

ATS/NXP