Passer au contenu principal

Extrémisme islamisteUn Vaudois jugé à Paris pour terrorisme

Très actif sur les réseaux sociaux, l’homme animait un groupe qui projetait de commettre des attentats en France et en Suisse.

M.J. comparait devant la Cour d’assises spéciale de Paris qui juge les affaires de terrorisme.
M.J. comparait devant la Cour d’assises spéciale de Paris qui juge les affaires de terrorisme.
Manuel Cohen via AFP

Le Vaudois arrêté en France en 2017 dans le cadre d’une vaste opération antiterroriste comparaît depuis lundi matin devant la Cour d’assises spéciale de Paris, celle-là même qui a jugé les complices des terroristes de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, révélait lundi la RTS. Les magistrats vont devoir déterminer si M.J., aujourd’hui âgé de 31 ans, a bien été la tête pensante dun réseau djihadiste qui projetait de commettre des attentats en France et en Suisse au nom de lorganisation État islamique.

L’homme originaire des Balkans au physique de bodybuilder est poursuivi avec sept autres personnes âgées de 18 à 65 ans pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». Pour ses «frères», il est Abdal Muhaymin Al-Bosnie. Arrivé en Suisse à l’âge de 3 ans, M.J. a grandi à Yverdon, où sa mère s’est installée pour fuir la guerre après le décès de son mari. Ces dernières années, il avait emménagé à Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.