Passer au contenu principal

Le LHC vit sa révolutionUn vent d’Amérique du Nord souffle sur Lausanne

Petr Svoboda et Craig MacTavish impriment leur patte chez les Lions. Est-elle en adéquation avec la réalité du hockey suisse et du LHC?

Petr Svoboda et Craig MacTavish ont été largement influencés par une culture nord-américaine.
Petr Svoboda et Craig MacTavish ont été largement influencés par une culture nord-américaine.
KEYSTONE

Quatre matches, neuf points. Le bilan comptable est bon. Il permet au LHC d’aborder sans pression ses deux prochains déplacements, chez les deux grands favoris du championnat, Zurich (mardi) et Zoug (vendredi). Surtout, les résultats positifs apportent un peu de sérénité et de calme dans un environnement particulièrement chahuté ces dernières semaines. Dans un groupe qui pour ce qui est des non-initiés en tout cas tente de s’habituer à une gestion typée nord-américaine, froide, «exclusive».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.