Passer au contenu principal

Défaite du LHC à FribourgUne action litigieuse et un manque d’efficacité

Un but marqué du patin par Killian Mottet a précipité la défaite des Lions, mercredi soir à la BCF Arena (3-2). Fallait-il l’accorder?

Killian Mottet a inscrit le 2-0 du patin, mercredi soir.
Killian Mottet a inscrit le 2-0 du patin, mercredi soir.
KEYSTONE

C’est la scène dont tout le monde parlait, mercredi soir dans la tribune de presse de la BCF Arena. Les arbitres ont-ils eu raison de valider la réussite inscrite du patin par Killian Mottet à la 34e ​minute de jeu (2-0)? Sur l’action, le No ​71 de FR Gottéron effectue clairement un geste du pied gauche qui renvoie le puck en direction de la cage lausannoise après un rebond accordé par Tobias Stephan. Mais son patin ne prend pas d’élan en arrière avant d’accompagner la rondelle. Est-ce ce qui a poussé Michael Tscherrig et Manuel Nikolic à valider la 10e ​réalisation de la saison de l’attaquant des Dragons?

«C’est un mystère et il nous faudra des clarifications»

Craig MacTavish, entraîneur du LHC

«La règle à ce sujet a changé l’année passée et il semblerait qu’il faille désormais un «kick» sous la forme d’un lever-toucher-lever pour que le geste soit considéré comme non réglementaire», nous a raconté l’ancien arbitre professionnel Stéphane Rochette, contacté durant la partie. «J’ai eu une explication semblable de la part des directeurs de jeu. C’est un mystère et il nous faudra des clarifications», a de son côté pesté Craig MacTavish. Toujours est-il que ce but du break a joué un rôle important dans ce quatrième derby lémanique de l’exercice entre Lausannois et Fribourgeois, le premier perdu par le LHC. Disons que lorsque l’on dispute sa cinquième rencontre en huit jours, ce n’est pas forcément le scénario idéal.

Berra excellent

Derrière, les Lions ont bien tenté de revenir dans la partie. Mais ils se sont heurtés à un Reto Berra intraitable devant sa cage (52 ​arrêts au total). Comme avant l’épisode de la 34e ​minute de jeu, en fait. Au final, ils ont donc aussi payé leur manque d’efficacité (et leur indiscipline sur l’ouverture du score de Gottéron, marquée à 5 contre 3 à la 25e). Cela, malgré la réaction de la fin de match, après le 3-0 inscrit par Stalberg dans la cage vide (59e Genazzi 3-1, 60e Almond 3-2).

La lucidité a semble-t-il fait défaut. Une chose est sûre: la semaine de pause qui commence tombe à pic. Il s’agira de recharger les batteries du mieux possible en vue du retour à la compétition prévu le 30 décembre. Ce sera à l’occasion d’un nouveau derby romand, mais cette fois-ci face au rival lémanique Ge/Servette, aux Vernets.

Fribourg Gottéron - Lausanne 3-2 (0-0 2-0 1-2)

BCF Arena, huis clos.

Arbitres: MM. Tscherrig, Nikolic; Wolf et Pitton.

Buts: 25e Gunderson (Desharnais, Mottet/5 c 3) 1-0. 34e Mottet (Stalberg) 2-0. 59e Stalberg 3-0. 59e Genazzi (Bertschy, Jooris) 3-1. 60e Almond (Malgin) 3-2.

Fribourg Gottéron: Berra; Sutter, Jecker; Kamerzin, Gunderson; Aebischer, Abplanalp; Bochud; Stalberg, Desharnais, Mottet; Brodin, Schmid, Herren; Rossi, Walser, Jörg; Sprunger, Bykov, Bougro. Entraîneur: Dubé.

Lausanne: Stephan; Genazzi, Barberio; Heldner, Frick; Grossmann, Marti; Krueger; Gibbons, Malgin, Hudson; Bertschy, Jäger, Kenins; Conacher, Joris, Bozon; Almond, Froidevaux, Douay; Antonietti. Entraîneur: MacTavish.

Notes: Fribourg Gottéron sans Jobin (mondial M20), Chavaillaz, Furrer, Marchon (blessés) ainsi que DiDomenico (étranger surnuméraire). Lausanne sans Maillard (blessé), Leone (surnuméraire) ni Emmerton (étranger surnuméraire). Lausanne sans gardien de 57’55’’ à 58’11’’ puis de 58’43’’ à 58’51’’ et de 58’58’’ à la fin du match. Temps mort: Lausanne (59e).

Pénalités: 3 x 2’ contre Fribourg Gottéron; 3 x 2’, 1 x pénalité de match (Hudon) contre Lausanne.

2 commentaires
    Xavier Carrel

    S'il faut "un «kick» sous la forme d’un lever-toucher-lever pour que le geste soit considéré comme non réglementaire", alors il faudra une VAR avec 12 cameras par but pour arbitrer un sport comme le hockey