Passer au contenu principal

Amende peu communeUne amende de 72 millions pour avoir fraudé le fisc

Le Tribunal pénal a reconnu coupable d’escroquerie fiscale le milliardaire Victor Dahdaleh. Le montant de l’amende, hors norme, est à la hauteur du préjudice subi par le fisc, estime la Cour.

Victor Dahdaleh comparaissait pour des faits semblables en 2012 à Londres, où il avait été acquitté.
Victor Dahdaleh comparaissait pour des faits semblables en 2012 à Londres, où il avait été acquitté.
AFP

Le Tribunal pénal de Montbenon, à Lausanne, a rendu ce lundi son jugement concernant Victor Dahdaleh, richissime homme d’affaires installé dans la région depuis une douzaine d’années. À la lecture du verdict, il apparaît que la Cour n’a pas douté de la culpabilité de celui qui était accusé d’escroquerie fiscale par l’Administration fédérale. Alors qu’il clamait son innocence, il n’a suscité qu’une relative clémence. Bénéficiant du sursis concernant sa peine, il écope d’une amende à la mesure des montants soustraits.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.